Vous êtes ici

Axe transversal « Stylistique »

Dès que l'on s'interroge sur les modes de production de la signification, la dimension sensible du signe apparaît comme une donnée incontournable : c'est précisément l'enjeu de la stylistique que de prendre en considération et d'étudier la constitution et les effets du signe. 

Le succès croissant de cette discipline et l'engouement qu'elle suscite dépassent le cadre des seules études littéraires. S'appliquant aux arts, mais aussi au sport, à la politique, à l'urbanisme, à la chanson, etc., et à l'existence en général (comme l'illustrent notamment les importants travaux de Marielle Macé), la notion de style, qui s'est étendue à tous les champs de la culture et de la société contemporaine (cf. Eric Bordas, Style. Un mot et des discours, 2008), irrigue la pensée et la créativité contemporaines. 

Elle en appréhende la plupart des aspects, et en plus de ses traditionnels échanges avec la linguistique, la philosophie et la sociologie (notamment à travers la branche dite "Analyse du discours"), elle s’est beaucoup enrichie et diversifiée dans les dernières décennies : notamment en prenant en compte les sciences cognitives (J.-M. Schaeffer, par ex.), l’expression corporelle (Guillemette Bolens), etc., en s'intéressant de plus en plus à la science (cf. le projet "Le style de la science" développé par Stéphanie Smadja à Paris 7-Diderot), à l'anthropologie (cf. le volume Le style en acte. Vers une pragmatique du style, Genève, 2011) ou encore à l'éthique, notamment dans un courant très puissant de la recherche anglo-saxonne actuelle.  

L’axe « Stylistique » souhaite mener une recherche fondamentale, entretenue par des colloques périodiques, et portant sur des sujets liés à la stylistique, à la théorie littéraire et à la sémiotique des arts, et, d'autre part, faire vivre une dimension pédagogique. Nous sommes impliqués dans la production de ressources bibliographiques et dans la formation des enseignants de français, en priorité ceux appelés à exercer dans le Supérieur. L’un des objectifs est, en effet, la formation de jeunes chercheurs de haut niveau en stylistique.

Contexte national et international

La stylistique est une spécificité assez proprement française, dont la place et la pérennité sont assurées par une présence notable dans la formation universitaire et les concours de recrutement ; elle n’a pas d'exact équivalent dans le domaine anglo-saxon, bien que parmi ses plus éminents représentants on compte de remarquables romanistes allemands (Auerbach, Spitzer, Vossler...).

Il paraît important de soutenir et de développer un domaine d’excellence susceptible de faire rayonner la francophonie non seulement comme aire linguistique, mais comme domaine privilégié de réflexion sur la langue.

Héritière de la rhétorique, dont on sait le rôle fondamental que celle-ci a joué dans la formation de l'homme occidental depuis l'Antiquité, la stylistique, qui a étendu le périmètre de ce legs, représente une dimension essentielle des études humanistes, qui ajoute, à la profondeur historique sur laquelle elle s'ente et à l'universalité de son objet, de nouvelles attributions : au carrefour de plusieurs disciplines, elle se révèle, en effet, un instrument de premier ordre pour rassembler et confronter les diverses disciplines artistiques et intellectuelles sous des problématiques communes, de manière à les faire dialoguer, s’efforçant de mettre en œuvre, de la sorte, une féconde transdisciplinarité.

En effet, en extension des études de textes littéraires, spécialité dans lequel la France possède une influence mondialement reconnue, la stylistique engage une réflexion sur les strates sociales et historiques du langage en jeu dans ces textes, la littérature offrant un condensé de ce qui se joue de façon plus générale, mais plus diffuse, dans la langue.

Coopérations

Par des coopérations multilatérales, le Laboratoire s’emploie à développer l'axe transversal de stylistique récemment créé au sein du CIELAM, avec le CIEREC de l'Université de Saint-Etienne et avec l'URLDC de l'Université de Sfax. Ses membres participent à la diffusion des résultats de recherche des trois laboratoires, comme c'est le cas, par ex., avec la publication prévue en 2015, par les PUP, de L'homme dans le style, et réciproquement, qui réunit les contributions choisies des deux derniers colloques stylistiques auxquels ont collaboré des membres des trois équipes CIELAM, CIEREC et URDLC, et des chercheurs internationaux, où un accent particulier a été porté sur la mise en valeur des travaux de jeunes doctorants tunisiens. 

Nous cherchons parallèlement à encourager les directions de thèses des chercheurs habilités des trois laboratoires et à favoriser, à cet effet, l'échange des enseignants, des chercheurs et des étudiants, en particulier le séjour des doctorants tunisiens en France.

Pour atteindre nos objectifs, il apparaît nécessaire d’intensifier les rencontres entre les chercheurs des trois équipes constituant le réseau (CIEREC, URLDC, CIELAM) et d’y associer plus largement les doctorants engagés dans les cotutelles, ainsi que, en amont, les étudiants de master destinés à s’y engager. Un aspect de la recherche est en attente de développement : ce sont les humanités numériques, dans lesquelles notre laboratoire s’engage, en liaison avec le laboratoire BCL (Base, Corpus, Langue) de Nice (Véronique Magri), dans le cadre du programme « Patrimoine littéraire en région PACA », auquel notre axe contribue pour la partie stylistique.

Perspectives

Comme prévu dans les accords de partenariat signés entre le CIELAM et ses partenaires institutionnels, il est prévu le dépôt d’un ambitieux programme de recherche européen en stylistique. Grâce à la mise en place  - d'ateliers préparatoires (ou "workshops", le premier programmé en octobre 2015, avec pour invités les professeurs Laurent Jenny et Pierre Jourde)  - et de congrès, tel que celui de l'Association Internationale de Stylistique (AIS), dont la dernière manifestation s'est récemment tenue à Lyon (avril 2015), 

les équipes associées entendent élaborer un projet de recherche, national ou international, dans le domaine de la stylistique, piloté par les trois universités partenaires, auxquelles pourraient s'adjoindre des membres d'autres entités avec lesquelles des contacts sont d'ores et déjà noués, notamment à travers l'Association Internationale de Stylistique : l'ENS-Ulm (Anne-Marie Paillet), Paris IV-Sorbonne (Claire Stolz et Karine Germoni), Toulon (Michèle Monte), Lyon 2 (Philippe Wahl). Le présent programme constituera l’équipe et réfléchira aux contours exacts de ce projet au moyen des rencontres et des séjours d’étude qu’il permettra de financer.

Calendrier prévisionnel

Sont programmés :

  • juin 2015 : un atelier (« workshop ») à Aix-en-Provence, « Les ondes du monde », en collaboration avec le CAER (Centre Aixois d'Études Romanes), le LESA (Laboratoire d'Étude des Sciences des Arts, Aix-en-Provence), le CIEREC (Saint-Etienne) et des chercheurs d'autres universités ;
  • septembre 2015 : un colloque « Giono, le texte en devenir », dans une perspective génétique et en collaboration avec l'équipe LCPML (« Logométrie et corpus politiques, médiatiques et littéraires ») de l'Université de Nice ;
  • octobre 2015 : un atelier (« workshop ») à Aix-en-Provence, avec la participation des Professeurs Laurent Jenny (Genève) et Pierre Jourde (Grenoble) en vue de la préparation du colloque sur « Le styles de la critique » ;
  • décembre 2015 : un colloque à Sfax : « Le détour : tours et détournements ». A l'occasion de ce colloque sera organisée une journée doctorale sur le thème « La figure de l'auteur et du lecteur en relation avec les théories de l'énonciation et de la réception ».

2016 :

  • février 2016 : colloque international, dans le cadre du programme de recherche « Styles de la critique » porté par l'Axe « Stylistique » du CIELAM : « Giraudoux critique, essayiste et témoin de son temps ».
  • un deuxième colloque co-organisé par l'URLDC et le CIELAM aura lieu à Sfax. A l'occasion de ce colloque sera organisée une journée doctorale sur le thème « La question du métadiscours en relation avec les nouvelles approches narratologiques et stylistiques ».

2017 :

Selon le rythme habituel, sont prévus :

  • un colloque à Aix-en-Provence « Les styles de la critique », sous le patronage de l'AIS (Association Internationale de Stylistique),
  • un colloque à Sfax, dont le sujet reste à déterminer. La journée doctorale qui accompagnera ce colloque prendra pour thème « La question du détour et de la digression en relation avec les travaux sémiotiques, poétiques et rhétoriques ».

Équipe

Stéphane Chaudier , Professeur , Membre associé
Philippe Jousset , Professeur , Membre actif
Joël July , Maître de conférences , Membre actif
Jean-Marc Quaranta , Maître de conférences , Membre actif

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer