Vous êtes ici

Colloque « L’anonymat de l’œuvre à l’époque moderne, XVIe-XVIIIe siècle », 13-15 oct. 2011

Musée des tapisseries, ancien Palais de l’Archevêché, 28, place des Martyrs de la Résistance, 13100 Aix-en-Provence, salle des Ateliers pédagogiques.

jeudi 13 octobre

11h Accueil.

11h40 Ouverture du colloque.

Session I. Cacher et dévoiler

11h50 FrançoiseWaquet, CNRS, « Une pensée morale de l’anonyme ».

12h10 Stéphane Lojkine, université de Provence, « “Et l’auteur anonyme n’est pas un lâche...” Diderot, l’engagement sans le nom ».

12h30 Discussion.

Déjeuner.

Session II. Ecritures collectives

14h30 DéborahBlocker, University of California (Berkeley), « Du travail en commun commepratique de camouflage : l’anonymat collectif institutionnalisé au sein de l’Académie des Alterati (Florence et Pise, 1579-ca 1620) ».

14h50 Myriam Dufour-Maître, Université de Rouen, «“Ces Messieurs du Recueil des pièces choisies”. Publication collective et anonymat féminin ».

15h10 Discussion.

15h40 Pause.

16h10 Daniel Martin, université de Provence, « L’anonymat ludique dans quelques recueils de poésie collectifs du XVIe siècle ».

16h30 MelaineFolliard, université de Provence, « Anonymat et nom d’auteur dans les recueils collectifs de poésie (1597-1626) ».

16h50 Discussion.

Vendredi 14 octobre

Session III. Carrières d’auteurs.

9h30 VéroniqueLochert, Université de Haute-Alsace, « L’anonymat de l’auteur authéâtre : création collective et stratégies éditoriales ».

9h50 Jessica Goodman, Worcester College (Oxford), « L’anonymat à la Comédie-Italienne au XVIIIe siècle: un enjeu ou un outil? ».

10h10 Oded Rabinovitch, université de Tel Aviv, « Anonymat et carrières littéraires au XVIIe siècle :Charles Perrault entre anonymat et revendication ».

10h30 Discussion.

11h Pause.

Session IV. Situations polémiques

11h30 Marie-Christine Pioffet, Université York (Toronto), « Masques auctoriaux et éditoriauxdans quelques pamphlets anti-huguenots ».

11h50 Xenia von Tippelskirch, université de Bochum (Allemagne), « Les enjeux de l’anonymatdans la publication d’écrits mystiques à la fin du XVIIe siècle ».

12h10 Discussion.

Déjeuner.

15h Jean-Raymond Fanlo, université de Provence, « Les usages de la pseudonymie dans la littérature polémique et satirique ».

15h20 Myriam Tsimbidy, université de Rouen, « S’imposer sans s’exposer : des Mazarinades anonymes ».

15h40 FrançoiseWeil, « L’anonymat du libraire-éditeur, 1751-1790 : livres interdits ou tolérés ? »

16h Discussion.

19h30 Banquet du colloque.

 

Samedi 15 octobre

Session V. Les noms du livre

9h Raphaële Mouren, Université deLyon-enssib, « Apparitions et disparitions des noms sur la page de titredu livre humaniste ».

9h20 Anne Réach-Ngo, Université deHaute-Alsace, « Les signatures dulivre renaissant : un espace de confrontation des différents« auteurs » de l’oeuvre ? »

9h40 NicolasSchapira, Université de Marne-la-Vallée, « La pluralité des noms dans leslivres du XVIIe siècle ».

10h Discussion.

10h20 Pause.

Session VI. Sans nom d’auteur, quelle autorité ?

10h50 Frank Greiner, Université de Lille III, « Livres alchimiques en quête d’auteur ».

11h10 Michèle Clément, Université Lumière Lyon II, « L’anonymat chez Maurice Scève et le devenir auteur ».

11h30 Discussion.

11h50 Pause.

12h20 Alain Cantillon, Université Paris-III, « Jeux d’anonymat éditorial et autorité des écrits (les Pensées de Pascal en 1778) ».

12h40 Anthony Mc Kenna, Université Jean Monnet (Saint-Etienne), « Les masques de Pierre Bayle ».

13h Discussion

13h30 Buffet.

Manifestation Cielam

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer