Vous êtes ici

Laurent Gaudé, du côté de Sodome

Florence Bernard
Article dans les actes d'un colloque
La Destruction de Sodome, coll. Graphè
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Jean-Marc Vercruysse
Editeur: 
Artois Presses Université, Arras
2016
p. 213-228
n° ISBN: 
9782848322254

Présentation de l'ouvrage :

Dans le livre de la Genèse (Gn 18-19), la destruction de Sodome sous « le soufre et le feu » fait partie des catastrophes bibliques au même titre que le Déluge, et porte en elle une dimension épique. La ville, associée à Gomorrhe dans sa triste destinée, illustre le sort réservé aux cités pécheresses à cause de leur orgueil et de leur hostilité à l’égard de l’étranger. Le châtiment divin constitue « un exemple pour les impies à venir » et pose la question de la justice divine. Bien que Loth et ses filles échappent au désastre, l’épisode démontre l’impossibilité de prévoir le jugement de Dieu et souligne la dureté de la punition. Dans sa fuite, la femme de Loth, qui s’est retournée vers la ville en flammes, est immédiatement transformée en statue de sel. Par la suite, Sodome deviendra le symbole de la perversité sexuelle, la débauche entraînant la condamnation.

Le vingt-cinquième volume de la collection Graphè rassemble treize études. L’épisode biblique fait l’objet d’une analyse approfondie au regard de ses occurrences vétérotestamentaires. Puis sont abordées, dans un ordre chronologique, différentes relectures du passage dans le monde juif et chrétien, de l’époque patristique jusqu’à la littérature contemporaine. Deux études portent sur l’interprétation picturale du motif et une autre sur la postérité musicale de la destruction de Sodome.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer