Vous êtes ici

Sens et enjeux d’une nouvelle métaphore. L’Orloge amoureus de Jean Froissart

Michèle Gally
Article dans les actes d'un colloque
Cloches et horloges dans les textes médiévaux
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Fabienne Pomel
Editeur: 
Presses Universitaires de Rennes
2012
n° ISBN: 
978-2-7535-2008-0

Cet ouvrage propose une approche de l’imaginaire associé aux objets de la mesure du temps. Il souligne la cohabitation au Moyen Âge de plusieurs représentations temporelles et l’ambivalence symbolique fondamentale des cloches et horloges, entre instabilité et régulation temporelle, menace et protection, croyances païennes et chrétiennes. Dans le genre romanesque et les formes poétiques médiévales, cloches et horloges reflètent moins l’essor d’un temps rendu abstrait par le décompte technique qu’une intériorisation croissante du temps par un homme qui cherche à s’en assurer la maîtrise pour conjurer l’angoisse de la mort.

Aller sur le site des PUR.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer