Vous êtes ici

« Les clinquantes de la mort » (sur la poésie de Paul Celan)

Alexis Nuselovici
Article dans les actes d'un colloque
Du bruit à l’œuvre, coll. « Voltiges »
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Christopher Lucken, Juan Rigoli
Editeur: 
Métis Presses, Genève
2013
n° ISBN: 
978-2-94-0406-23-4

Le titre de ce livre suggère un trajet: celui au cours duquel, dans l’aisance ou l’effort, dans la tâtonnement ou la maîtrise, l’oeuvre se dégage du bruit. Brouillons et esquisses, essais et bredouillements cèdent progressivement le pas ou se voient subitement dépassés par un ordre inattendu ou imprévu. Mais la force du bruit, tumultueuse et productive, peut définir aussi une visée, le futur de l’oeuvre et non son passé, l’objet d’une conquête et non une condition initiale. Le trajet s’inverse alors, qui de l’oeuvre mène au bruit, non moins laborieusement sans doute et sans que jamais non plus la conquête du bruit ne soit garantie. Cet ouvrage nous invite à réfléchir aux conditions d’avènement d’une esthétique du bruit, à cerner les modes et moments d’un appel au désordre, d’un désir de bruit.

Description du volume sur le site de Métis Presses.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer