Vous êtes ici

La parade de la parodie dans Ann'Quin Bredouille (1791) de Gorgy

Huguette Krief
Article dans les actes d'un colloque
Fête et imagination dan la littérature du XVIe au XVIIIe siècle
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Huguette Krief et Sylvie Requemora
Editeur: 
Presses Universitaire de Provence, Aix-en-Provence
2004
p. 83-98
n° ISBN: 
9782853995788

Faire parler la fête, l'imagination et la littérature depuis la Renaissance jusqu'au siècle des Lumières donne l'occasion de porter un regard sur la poétique de la fête avec ses topoi, ses justifications et ses enjeux, ses continuités et ses ruptures, d'envisager les domaines festifs et de réfléchir sur la vitalité de la fête lorsqu'elle tisse des liens avec l'imaginaire. Une dynamique, voire une dialectique, unissent la fête et l'imagination. Entre le rêve et l'histoire, entre les fictions et leurs enjeux historiques, ce sont ces rapports instables et féconds que cet ouvrage présente, sous leurs formes les plus diverses (fêtes populaires, fêtes de cour, fêtes monarchiques), dans les genres les plus divers (poésie, roman, théâtre'), de la Renaissance à la période révolutionnaire.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer