Vous êtes ici

Louis-Sébastien Mercier, L'An 2440. Rêve s'il en fut jamais

Christine Marcandier
Edition de texte
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Christophe Cave et Christine Marcandier
Editeur: 
La Découverte
1999
n° ISBN: 
978-2707131171

Publié en 1771, « L'an 2440, rêve s'il en fut jamais » nous entraîne dans un voyage inédit : Louis Sébastien Mercier, l'auteur du célèbre « Tableau de Paris », s'endort un soir à minuit et se réveille quelque sept cents ans plus tard, dans un Paris totalement nouveau. Sorte de Persan dans la capitale, il s'étonne de tout, est lui-même objet de curiosité et tire de sa vision de profondes réflexions tant politiques que sociales et économiques. Le Paris de 2440, " auguste et respectable année ", apparaît au lecteur à la fois comme un songe merveilleux et la description d'une société idéale. Louis Sébastien Mercier, nourri des Lumières, croit en effet en la mission prophétique des philosophes et écrivains et délivre, avec l'an 2440, sa vision d'un monde meilleur. A la fois premier roman d'anticipation, lançant une mode qui s'étendit rapidement à toute l'Europe, et peinture réaliste d'un univers quotidien, ce récit étonnant mêle une critique acerbe du XVIIIe siècle et une description du " Monde comme il va ", selon l'expression de Voltaire. Le Paris futur décrit par Mercier peut nous sembler déjà dépassé en l'an 2000. Mais il est un témoignage politique, littéraire et moral essentiel sur les rêves d'une génération qui a voulu et fait la Révolution française, et espéré construire un monde meilleur. Ce tableau de Paris en l'an 2440 - promenade à travers ses rues et ses monuments, rencontre avec ses habitants - n'exprime pas seulement, sous la forme du songe, les aspirations et les idées du XVIIIe siècle. Il nous invite aussi à considérer avec une certaine distance nos propres fantasmes de l'an 2000.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer