Vous êtes ici

Le modèle contre l'allégorie : la personnification au XVIIIe siècle

Stéphane Lojkine
Article dans les actes d'un colloque
La Personnification du Moyen Âge au XVIIIe siècle, coll. Rencontres, 91
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Mireille Demaules
Editeur: 
Classiques Garnier
2014
p. 359-373
n° ISBN: 
978-2-8124-2091-7

 

Présentation d'ensemble du volume :

Procédé stylistique inhérent à l'allégorie, avec laquelle elle est souvent confondue, la personnification semble traverser l'histoire d ela littérature et de sarts. De l'Antiquité au XVIIIe siècle, elle est co,voquée pour incarner et projeter sur une scène poétique une abstraction de la vie morale ou subjective, pour mettre en scène des valeurs ou des idées dans des discours critiques, polémiques ou didactiques. Cet ouvrage collectif étudie la conceptualisation progressive de cetet figure dans les arts poétiques et les traités d'esthétique, ainsi que sa réalisation dans la littérature, l'art dramatique, la peinture et la gravure. Il permet de comprendre le succès d'une figure située aux croisements de l'image et du discours.

Contributions d'Etienne Wolff, Danièle James-Raoul, Mireille Demaules, Julia Drobinsky, Jean-René Valette, Armand Strubel, Jean-Marie Fritz, Gérard Gros, Jean-Pierre Bordier, Nadia Cernogora, Marianne Bournet, Bénédicte Boudou, Marie-Christine Gomez-Géraud, Liliane Picciola, Hélène Merlin-Kajman, Frédéric Calas, Martial Poirson, Alain Sandrier, Stéphane Lojkine.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer