Vous êtes ici

Savoirs et fictions dans les discours des naturalistes au XVIIIe siècle

Mathieu Brunet
Article dans les actes d'un colloque
Doute et imagination. Constructions du savoir de la Renaissance aux Lumières, coll. Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance européenne
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Geneviève Goubier, Bérengère Parmentier, Daniel Martin
Editeur: 
Classiques Garnier
2011
p. 389-400
n° ISBN: 
978-2-8124-0232-6

Que faire de l'imagination, cette faculté nécessaire qui est peut-être délire ? Que faire du doute, indispensable à toute enquête et suspect à tout pouvoir ? Ces deux questions, qui hantent et animent les discours de connaissance de l'âge classique, se nouent en des points sensibles : le monstre et l'invisible, l'hypothèse et le paradoxe, la vulgarisation et la curiosité, etc. En parcourant ces nœuds conceptuels, ce livre tente d'éclairer les formes de la connaissance dans notre première modernité.

Aller sur le site de l'éditeur.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer