Vous êtes ici

Ordonner les éléments du savoir : l’exemple des premiers livres de clergie en langue française (XIIIe siècle)

Chantal Connochie-Bourgne
Article dans les actes d'un colloque
Encyclopédire. Formes de l’ambition encyclopédique de l’Antiquité au Moyen Âge
Directeur(s) de l'ouvrage: 
A. Zucker
Editeur: 
Brepols, Turnhout
2013
p. 335-348
n° ISBN: 
978-2-503-55148-7

Au regard du modèle que représente l'Encyclopédie des Lumières, envisagée comme un aboutissement et non comme un commencement, plusieurs oeuvres antiques et médiévales ont été perçues comme des préfigurations de ce comble du savoir. Les contributions réunies dans ce volume entendent réfléchir à la vocation profonde qui sous-tend, travaille et motive certains savants de l'Antiquité au Moyen Age, construisant un horizon de savoir total et organisé. L'ambition encyclopédique est dès lors la dynamique commune d'un programme de constitution d'un système du monde, où les sciences sont appelées à se coaliser pour former une culture rationnelle complète. Encyclopédire le monde, c'est engager son discours dans une perspective totalisante. Le défi majeur que porte une telle ambition est donc la synthèse des savoirs où se lient étroitement trois questions : les enjeux scientifiques d'une visée encyclopédique, les choix de transmission et d'intégration des savoirs, et les principes et mode d'organisation interne des oeuvres. Les auteurs de cet ouvrage se sont interrogés sur des oeuvres ou des genres révélateurs de cette ambition, sur les formes et les expressions de ce syndrome ou complexe encyclopédiste, et sur les modalités de cette volonté d'encyclopédire que l'on suppose tenace, archaïque et profonde.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer