Vous êtes ici

Voyager vent debout : paradoxes d’un « charmant voyage »

Sylvie Requemora-Gros
Chapitre d'ouvrage
Travaux de littérature, vol. 28, Écrire la promenade
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Philippe Antoine
Editeur: 
Droz, Genève
2015
p. 75-83
n° ISBN: 
979-1-090-45503-0

Les « Travaux de littérature » sont publiés par l'ADIREL (Association pour la Diffusion de la Recherche Littéraire).

Ecrire la promenade. L'approche panoramique qui est celle de ce volume des Travaux de Littérature propose en premier lieu un parcours chronologique, qui mène du Moyen Age au XXIe siècle. Ce fil directeur ancre le propos dans une histoire des représentations qu'il faut évidemment prendre en compte pour aborder la mise en mots d'une pratique, par définition culturelle et située. Il est possible cependant de se laisser guider par d'autres logiques, génériques par exemple, ou encore thématiques. On s'apercevra alors qu'il n'était pas tout à fait arbitraire de faire cohabiter dans un même ensemble des oeuvres de factures très différentes. Elles partagent sans doute bien des traits (que l'on peut vraisemblablement attribuer également à la promenade) : liberté, plaisir, curiosité, égotisme... La proportion de tel ou tel "ingrédient" varie selon que l'on parle de tel ou tel. Mais il existe peut-être, dans notre littérature, une sorte de communauté des promeneurs. Ce livre voudrait y donner accès, de manière nécessairement partielle, et convaincre de l'intérêt qu'il y a à fréquenter une telle compagnie.

Aller sur le site de Droz.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer