Vous êtes ici

Théâtre du séjour ou théâtre du parcours : réflexions sur la naissance du “théâtre de voyage” en France

Sylvie Requemora-Gros
Article dans les actes d'un colloque
Voyage et Théâtre, coll. « Imago Mundi », n°21
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Sylvie Requemora-Gros et Loïc P. Guyon
Editeur: 
Presses de l'Université Paris-Sorbonne
2011
p. 131-147
n° ISBN: 
978-2-84050-742-0

Les tragi-comédies « de la route » telles que La Pèlerine amoureuse de Rotrou, les pièces exotiques comme les turqueries dans la lignée de Bajazet, les pièces à décor insulaire à la manière de LÎle des esclaves de Marivaux, les représentations d’expéditions militaires comme dans La Prise de Pékinde d’Ennery, ou encore les reconstitutions de catastrophes maritimes à la manière du Naufrage de la Méduse de Desnoyer forment une partie du corpus méconnu des pièces de voyage.

La production dramatique née du voyage a longtemps été ignorée, au mieux minorée. Au lever de rideau s’abolit la frontière entre deux mondes distincts, l’un « réel », l’autre « imaginaire ». Quant au voyage réellement entrepris à travers l’espace il tient du théâtre en ce sens qu’il donne à voir le spectacle du monde (theatrum mundi) proposant une série de « représentations » d’une théâtralité manifeste.

Ce volume est le premier du genre à réparer cette injustice en partant à la découverte d’un continent encore peu exploré, celui des pièces de voyage…

Aller sur le site des PUPS.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer