Vous êtes ici

Traduire est l’expérience du seuil et non du passage

Alexis Nuselovici
Article dans les actes d'un colloque
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Maroussia Ahmed, Corinne Alexandre-Garner, Nicolas Serruys, Iulian Toma, Isabelle Keller-Privat
Editeur: 
Presses universitaires de Paris-Nanterre
2015
n° ISBN: 
978-2-84016-221-6

Dans le prolongement des trois premiers ouvrages de la collection Chemins Croisés, ce recueil met au travail ce qui se joue autour du passage des frontières qu’elles soient géographiques, politiques, sociales ou qu’elles se trouvent dans la langue ou entre les langues. Ce ne sont pas seulement les migrations du XXIe siècle qui sont évoquées ici : l’objectif de cet ouvrage est plus vaste. Il sera aussi bien question de récits de migrations, de représentations de la figure du migrant ou de l’étranger, des voix ou des lettres migrantes de la littérature du Moyen Âge à celles de la postmodernité, que d’interrogations plus théoriques sur les espaces et la figuration du seuil dans les domaines artistiques, qu’il s’agisse de littérature, de peinture, de musique ou de cinéma. Les différents chapitres mettent en relation les problématiques historiques, littéraires, esthétiques et métaphysiques à travers lesquelles se déclinent la question des migrations et des exils mais aussi le paradigme de la traduction.

Présentation de l'ouvrage sur le site des Presses universitaires de Paris-Nanterre.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer