Vous êtes ici

Une femme blanche et un homme noir. Deux auteurs paradoxaux de l’Empire

Crystel Pinçonnat
Article dans les actes d'un colloque
Les Empires de l’Atlantique
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Yves Clavaron et Jean-Marc Moura
Editeur: 
Éditions Les Perséides
2012
p. 183-195
n° ISBN: 
978-2915596786

L’empire correspond à un projet de domination que l’Europe coloniale a largement mis en œuvre. À cet égard, l’océan Atlantique a constitué cet espace majeur de découverte et de conquête, où se sont croisés et souvent affrontés les différents impérialismes européens. Du XIXe au XXIe siècle, l’espace atlantique est ainsi le lieu d’expansion de littératures d’expression européenne, qui se développent également à la faveur des immigrations, écritures diasporiques élaborées entre Europe, Afrique et Amériques. Dans l’esprit des recherches récentes sur l’histoire atlantique et de l’intérêt nouveau des études littéraires pour l’espace océanique, cet ouvrage décrit quelques-unes de ces trajectoires créatives transatlantiques. Il s’agit de vérifier comment se construisent certaines figures de l’autorité (ou de sa contestation) au sein des empires britannique, espagnol, français, néerlandais et portugais, grâce aux contacts et aux échanges entre les lettres europhones, d’où sont nées quelques-unes des aventures intellectuelles et artistiques contemporaines les plus marquantes.

Présentation du volume sur le site des éditions Les Perséides.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer