Vous êtes ici

Peurs et Terreur : les lendemains romanesques de l’An II

Huguette Krief
Article dans les actes d'un colloque
Travaux de Littérature Volume XVII, Les grandes Peurs, 2. L'Autre. Colloque de Nancy (30 septembre-3 octobre 2003) organisé par l'ADIREL
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Madeleine Bertaud
Editeur: 
Droz, Genève, 2004
2004
p. 421-434
n° ISBN: 
978-2-951-84032-4

La seconde partie des Grandes Peurs, consacrée à L’Autre, contient les Actes du Colloque international de Nancy, 30 septembre-3 octobre 2003. Elle a en commun avec la première partie (TL, vol. XVI) problématique et méthode. Les textes réunis vont du Moyen Âge jusqu’à nos jours. L’idée directrice est d’allier aux études littéraires la matière d’une vaste enquête sur les mentalités, à propos d’un thème constamment présent, dans les productions de l’imaginaire comme dans les relations de voyage, les mémoires, les ouvrages inspirés de l’histoire. Au fil des contributions, on voit se dessiner la permanence, l’évolution, le renforcement des peurs inspirées par l’Autre, et aujourd’hui l’apparition de nouvelles angoisses, devant lesquelles notre monde moderne reste tragiquement dépourvu.Première partie: Quelques thèmes et figures emblématiques de la peur de l’autre. Contributions de: W. Stephens, S. Poli, L. Lobbes, J. Controy, H. Shillony. Deuxième partie: Fictions et fantasmes. Contributions de: B. Guidot, P. Ménard, C. Ferlampin-Acher, F. Rigolot, E. Francalanza, R. Marchal, I. Merello, J-M. Bailbé, V. Van CrugTen-André, M. Lioure, S. Bonomo. Troisième partie: Etrangers, ennemis et barbares. Contributions de: V. Bubenicek , C-C. et R. Kappler, A-J. Surdel, J. Balsamo, F. Tinguely, A. Baccar Bournaz, D. Lanni, D. Combet, S. Linon-Chipon, F. Susini-Anastopulos, P-J. Dufief. Quatrième partie: L’Histoire et ses drames; Contributions de: G. Schrenck, W. J. A. Bots, G. von Proschwitz, E. Guitton, H. Krief, L. Sabourin, R. Trousson, C. Ssolé Castells, M. Perisanu, V. Montémont, J. Sarocchi, M. Bertaud.

Présentation du livre.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer