Vous êtes ici

Séminaire « Passages de Frontières », 13 mars 2012

Conférence de Marie Vrinat-Nikolov (INALCO)
« Le débat caché du postmoderne en Bulgarie »
Mardi 13 mars à 16 h au Salon Bleu (C232)

Dans la géographie différenciée des espaces culturels méditerranéens, la Bulgarie contemporaine occupe un lieu (et un moment) que le séminaire « Passages de frontières » se devait de prendre en compte : l’Europe balkanique et post-communiste. La logique des temporalités et des transferts culturels sera explorée en s’interrogeant sur la pertinence, dans un tel contexte, de la désignation, associée à un fait culturel global, de postmoderne. Un écrivain majeur de la génération d’après 1989, Gueorgui Gospodinov, sera privilégié (cf. Un Roman naturel, Phébus, 2002, trad. Marie Vrinat-Nikolov).

Marie Vrinat-Nikolov est professeure en langue et littérature bulgares à l’INALCO et responsable du Centre d’Etude de l’Europe Médiane. Elle a traduit de nombreux écrivains bulgares et est l’auteure de Miroir de l’altérité. La traduction (ELLUG, 2006), sous-titré : « Deux exemples emblématiques de la constitution et de l’affirmation d’une langue-culture en Europe : la Bulgarie et la France du IXe siècle au début du XXe siècle ».

Manifestation Cielam

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer