Vous êtes ici

Beckett, un monde de vieillards

Marie-Claude Hubert
Article dans une revue
Université Stendhal, Recherches et travaux n°86
Directeur(s) de l'ouvrage: 
Ariane Martinez
Editeur: 
Ellug, Grenoble
2015
p. 45-54
n° ISBN: 
9782843102981

Jouer (avec) la vieillesse

La multiplication des films, des chorégraphies et des pièces de théâtre mettant en scène des personnes âgées en ce début de XXIe siècle incite à s’interroger sur ce qui persiste, et sur ce qui a changé dans les interprétations de la vieillesse.

L’approche de ce numéro 86 de Recherches et Travaux se veut rétrospective, cherchant à éclairer le présent au regard du passé. À l’heure où les âges de la vie tendent à perdre certaines de leurs caractéristiques propres dans les sociétés occidentales, « jouer (avec) la vieillesse », c’est se saisir d’un imaginaire social stéréotypé et contradictoire (vieillards cacochymes, autoritaires, colériques, sages, ridicules, anxieux, lubriques, impuissants…). C’est aussi montrer combien les acteurs et les danseurs, à mesure qu’ils avancent en âge, maintiennent dans l’exercice de leur métier, le ludisme traditionnellement attribué à l’enfance, ludisme fondé sur une certaine attention au présent. La vieillesse est ici traitée à la fois sous l’angle des représentations collectives et des perceptions individuelles, de la corporéité (avec ses marqueurs physiques repérables) et de la corporalité (telle qu’elle est vécue de manière sensible et intime).

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer