Vous êtes ici

Deuxième biennale internationale d'études sur la chanson: du 1er au 5 avril 2019. Programme

2e BIENNALE INTERNATIONALE D'ETUDES SUR LA CHANSON

Aix Marseille Université / Université Lyon 2

Du mardi 2 au vendredi 5 avril 2019

Le réseau de recherches les Ondes du monde (lesondesdumonde.fr), né à l'université d'Aix-Marseille et regroupant par une Convention de recherche dix universités européennes, dont se sont rapprochés de nombreux autres chercheurs, a lancé en 2017 le principe d’une « Biennale internationale d’études sur la Chanson ». La première édition s'est déroulée sur 5 journées en septembre 2017 à Aix-en-Provence (AMU, Conservatoire, Sacem) et à Marseille (MUCEM) puis dans les Hauts-de-France, au Musée du Louvre-Lens. Après le succès de ce premier colloque international, dont les actes seront publiés en 2019 aux PUP, nous proposons de consolider cette initiative permettant de fédérer les travaux sur la Chanson, conformément au cahier des charges prévu par un soutien d’AMidex dans le cadre de la « Pépinière d’excellence », par une deuxième Biennale, en conservant le principe de l’organisation en partenariat avec une autre université. L’événement sera cette fois co-organisé par AMU et par l’Université Lumière Lyon 2. 

Argumentaire 

Le titre de ce colloque pourrait paraître paradoxal pour un genre oratoire et prétendument simple comme la chanson, et relever du calembour. Pourtant nous pensons que plus qu'un autre genre, la chanson, qui ne laisse jamais assez de temps à l'auditeur, en proposant un air qui couvre, distend ou distancie le texte, en imposant une mise en voix non conventionnelle, artistique, et surtout en se coulant dans notre vie quotidienne parfois insidieusement ou aléatoirement, court le risque de n'être pas bien entendue. Mais est-ce réellement un risque ? N'est-ce pas aussi une chance qu'elle assume et/ou recherche ? Le défaut d'ajustement, les conditions d'écoute, la durée très maîtrisée font quasiment partie de son cahier des charges et elle doit jouer avec cela. Il sera certainement difficile de systématiquement démêler si le malentendu est prévu à la création (avant ou pendant la réalisation du chant) ou s'il se forge à la réception (pendant et après le chant) ; aussi envisagerons-nous un spectre large qui pourrait inclure tout ce qui relèverait, sans position axiologique, de l'accident, du hasard, de la faille, de la surprise ou de l'incompréhension ; de l'erreur involontaire ou tolérée qui devient créative à l'ambiguïté naturelle ou volontaire qui devient poétique...

Parfois, le malentendu est prévu et programmé à la création. Toutefois, on limitera la portée du terme « ambiguïté », qui est une condition même de la perspective littéraire et artistique d'une œuvre, aux cas où cette ambiguïté provient de la structure même de la chanson, de sa brièveté, de son intermédialité, de son popularisme, de sa charge ludique, de son interprétation ou de sa mise en musique.

Pré-programme aixois

 

LUNDI 1er AVRIL APRES-MIDI

 

13h 30 : Accueil des participants et ouverture de la biennale

 

Incompris volontaires ou involontaires

  1. 14h : Joëlle DENIOT, PR, Sociologie, Université de Nantes : « Les songs : du défi à la méprise »

  2. 14h 30 : Jacopo TOMATIS, Docteur, Musicologie, U. de Turin (Italie): « L’enfant et les malentendus : chanter des chansons sans en comprendre le texte »

  3. 15h : Catherine RUDENT, PR, Musicologie, Paris 3-Sorbonne Nouvelle : « Américanisation ? Comment les chansons françaises des années 1930 ont-elles fait (mal)entendre l'Amérique ? »

pause

  1. 16h 30 : Danielle MARX SCOURAS, Professeur, Culture française, Ohio State University, Columbus, (Ohio, États Unis) : « Le « je ne sais quoi » de Zebda : Un art de métèques »

  2. 17h : Yves ERARD, Maître d'enseignement et de recherche, Linguistique, Université de Lausanne (Suisse): « Le malentendu dans les chansons de rupture : quand la voix fait entendre la fin de l’écoute et la perte de la conversation »

MARDI 2 AVRIL MATIN

 

L’adaptation, un art du malentendu ?

  1. 9h : Margherita ORSINO, PR, Études romanes, U. de Toulouse Jean-Jaurès « De Chico Buarque O que serà à Tu verras de Claude Nougaro »

  2. 10h : Giuliano SCALA, Doctorant, Études romanes, AMU : « Sur la transformation décapante d'un tube américain, Pistol Pakin’ Mama »

pause

 

Les décalages texte/musique

  1. 10h 50 : Perle ABBRUGIATI, PR, Études romanes, AMU : « La samba, air de fête ou air de défaites ? »

  2. 11h 20 : Colette LUCIDARME, Doctorante, Cantologie, U. de Valenciennes : « Du mal entendu dans la musique ou ce que la musique laisse entendre »

  3. 11h 50 : Birgit MERTZ-BAUMGARTNER, MCF, Littérature française, Université d’Innsbruck (Autriche): « Manu Chao, le sérieux derrière le festif »

 

MARDI 2 AVRIL APRES-MIDI

 

Polysémie du texte

  1. 14h 30: Stéphane CHAUDIER, PR, Lettres modernes, Université de Lille : « Poétique du contre temps chez Bénabar et Gaëtan Roussel »

  2. 15h : Catherine GENDRON, Docteure, Sociologie, LIRTES, U. Paris Est Créteil : « Le non-dit dans le dit, et inversement : l’exemple du rap français »

  3. 15h 30: Lello SAVONARDO, PR, Sociologie, Université de Naples (Italie) : « Sens, dissension, et messages sous-jacents dans le rap et la chanson d'auteur en Italie »

pause

  1. 16h 30: Stefania BERNARDINI, Doctorante, Études romanes, AMU : « La malicieuse ambivalence de la parole contre le malentendu du lieu commun : l'écriture licencieuse de Fabrizio De André »

  2. 17h : Ursula MATHIS MOSER, PR, Cantologie, Université d’Innsbruck (Autriche) : « Boris Vian et l'équivoque de la double fin du "Déserteur" ».

 

MERCREDI 3 AVRIL MATIN

 

La performance en trompe l’œil

  1. 9h : Gerhild FUCHS, MCF, Études romanes, U. d’Innsbruck (Autriche) : « Fred Buscaglione et le malentendu de l'uomo duro »

  2. 9h 30 : Małgorzata GAMRAT, MCF HDR, Académie de l’Art à Szczecin (Pologne) : « La Chanson à la télé : les vedettes et leurs chansons inédites chez les Carpentier »

  3. 10h : Jean-Marie JACONO, MCF, Musicologie, AMU : « De la chanson de variété aux dimensions religieuses : le groupe Les Prêtres en concert »

pause

 

L’engagement entre les notes

  1. 11h : Ricardo NOGUEIRA DE CASTRO, PR, Sémiotique, U. Federal do Cariri, (Brésil) : « La chanson populaire brésilienne aux temps du régime militaire : le malentendu comme forme de résistance »

  2. 11h 30 : Khaled CHOUANA, Docteur en littérature anglophone, U. Montpellier 3  : « Ambiguïté, incompréhension et esthétique dans la chanson engagée américaine contemporaine : Le cas de Born in the USA (Bruce Springsteen, 1984) »

  3. 12h : Arnaud MAÏSETTI, MCF, Études théâtrales, AMU : « Bob Dylan : Political world. Du malentendu politique » 

 

PRÉ-PROGRAMME LYONNAIS

JEUDI 4 AVRIL

 

9h30 : accueil

 

Ambiguïtés créatives des marginalités génériques

1. 10h-10h25 : Isabelle BRETAUDEAU, MCF, musicologie, Université Lyon 2
« Les chansons d’Henri Sauguet : ambiguïté et plurivocité génériques ».

2. 10h25-10h50 : Jean-René LARUE, doctorant(e), musicologie, Université de Reims,
« Colette Magny : entre jazz et engagement politique, récit d’un malentendu ».

pause - 15 min

3. 11h05-11h30 : Sylvain DOURNEL, Université de Lille
« Chanson et poésie : contours d’une alliance contemporaine ».

4. 11h30-11h55 : Étienne KIPPELEN, docteur(e), PRAG, compositeur, Université d'Aix Marseille
« Poésie, musique, théâtre : Yanowski et le renouveau de la chanson de cabaret ».

12h00-13h30 Repas buffet (pour les intervenants et les organisateurs)

13h30-14h30

Concert des étudiants de L1 musicologie, projet musical PPPM. Salle polyvalente. (étudiant-e-s de Sabine). Étudiants de musicologie et du CRR.

 

Ambiguïtés créatives des marginalités génériques - suite

5. 14h40-15h05 : Jean-Pierre ZUBIATE, MCF, lettres modernes, Université de Toulouse
« Blues et rock littéraires au défaut de la chanson poétique ou les malentendus de la lyrique électrique ».

6. 15h05-15h30 : Olivier MIGLIORE, Docteur, musicologie, Université Montpellier 3
« Ambiguïtés narratives dans Prison dorée de Zoufris Maracas : entre chanson politique et de divertissement ».

 

La performance vocale : tension entre authenticité et ambiguïté

7. 15h30-15h55 :Pierre SAUVANET, PR, esthétique, Université Bordeaux-Montaigne
« Du bégaiement dans la chanson ».

8. 15h55-16h20 : Pierre SABY, PR, musicologie, Université Lyon 2
« Du mésentendement comme stratégie de sauvetage ? ».

pause - 15 min

9. 16h35-17h : Céline CHABOT-CANET, MCF, musicologie, Université Lyon 2
« Voix et interprétation vocale dans l’ethos du chanteur : sources d’authenticité ou ferments d’ambiguïté ? ».

 

Équivoques sémantiques et historiques

10. 17h-17h25 : Ricardo NOGUEIRA DE CASTRO, PR, Sémiotique, Université Federal do Cariri, Brésil
« La chanson dans le contexte des drames religieux de tradition populaire au Brésil : l’oralité entendue et/ou malentendue ».

11. 17h25-17h50 : Pénélope PATRIX, Docteure, postdoctorante, Lettres, CEC, Faculté de Lettres de l’Université de Lisbonne
« Les archives de la chanson : malentendus contemporains et silences de l’histoire. Étude d’un problème générique et sociohistorique à partir d’un corpus de fados et de tangos de la seconde moitié du XIXe siècle ».

19h : Repas au restaurant (pour les intervenants et les organisateurs)

 

VENDREDI 5 AVRIL

9h : accueil

 

La reprise : ouverture aux possibles ou vecteur de malentendus ?

12. 9h30-9h55 : Julie MANSION VAQUIÉ, MCF, Musicologie, Université de Nice
« Problèmes esthétiques de deux reprises contemporaines du Gorille ».

13. 9h55-10h20 : Sandria P. BOULIANE, professeure associée, musicologie, département de musique de l’Université du Québec à Montréal
« Quand la chanson de l’autre devient la nôtre : appropriation créative et traduction ».

14. 10h20-10h45 : Robin CAUCHE, Doctorant(e), Cinéma et audiovisuel, Université Lyon 2
« L’adaptation comme stratégie herméneutique : Alexis HK chante Brassens (au présent) ».

pause - 15 min

 

Polysémie, jeux de mots et sous-entendus

15. 11h-11h25 : Stéphane HIRSCHI, PR, Lettres modernes, Cantologie, Université de Valenciennes
« J'allais rue des solitaires à Amsterdam : Pour un ouvroir de polysémie enchantée ».

16. 11h25-11h50 : Camille VORGER, MCF, FLE, Université de Lausanne
« Quand les mots s’amusent. Rap, slam et fonction “colludique” »

17. 11h50-12h15 : Audrey COUDEVYLLE-VUE, MCF, Cantologie, Université de Valenciennes
« “Hum, pardon, vous dites ?” : Réenchanter l’Eros ».

12h15-14h00 Repas buffet (pour les intervenants et les organisateurs)
 

Des ethos ambigus ou brouillés

18. 14h-14h25 : MARTINE GROCCIA, MCF, Sémiologie, Université Lyon 2
« Charlotte Gainsbourg, chanteuse ? Rest : l’album de l’éthos négocié ».

19. 14h25-14h50 : Céline PRUVOST, MCF, Études romanes, Université d'Amiens
« Les textes mal entendus d’Orelsan : quand l’image devient indispensable à la compréhension ».

20. 14h50-15h15 : Joël JULY, MCF, Stylistique, Université d'Aix Marseille
« Les chansons menties ».

21. 15h15-15h40 : Sarra KHALED, Doctorant(e), PRAG, Lettres, Université de Valenciennes et Tunis
« Les ambiguïtés de Charles Aznavour ».

pause - 20 min

16h00-18h00 : Concert des étudiants du département de musicologie, sur le thème « le malentendu en chanson »
Étudiants de Laurent Grégoire, en salle polyvalente.

 

Comité d'organisation pour la partie aixoise

Perle ABBRUGIATI, PR, études italiennes, Aix Marseille (AMU) ;

Stefania BERNARDINI, Doctorante sous contrat, Études romanes, AMU ;

Jean-Marie JACONO, MCF, musicologie, Aix Marseille (AMU) ;

Joël JULY, MCF, langue française et stylistique, Aix Marseille (AMU) ;

Giuliano SCALA, Doctorant, Etudes romanes, AMU.

Comité scientifique de l'ensemble de la deuxième Biennale internationale de la chanson

Perle ABBRUGIATI, PR, études italiennes, Aix Marseille (AMU) ;

Romain BENINI, MCF, langue française et stylistique, Sorbonne-Paris IV ;

Gilles BONNET, PR, littérature contemporaine, Lyon 3 ;

Isabelle BRETAUDEAU, MCF, musicologie, Lyon 2 

Louis-Jean CALVET, PR, sociolinguistique, Aix Marseille (AMU) ;

Céline CHABOT-CANET, MCF, musicologie, Lyon 2 ;

Stéphane CHAUDIER, PR, littérature contemporaine, Lille 3 ;

Franco FABBRI, PR, musicologie, Turin (Italie) ;

Gerhild FUCHS, MCF, cantologie / études romanes, Innsbruck (Autriche) ;

Stéphane HIRSCHI, PR, cantologie, Valenciennes ;

Jean-Marie JACONO, MCF, musicologie, Aix Marseille (AMU) ;

Joël JULY, MCF, langue française et stylistique, Aix Marseille (AMU) ;

Barbara LEBRUN, MCF, études francophones, Manchester (Royaume-Uni) ;

Margherita ORSINO, PR, études romanes, U. de Toulouse ;

Pascal PISTONE, MCF, musicologie, Bordeaux-Montaigne ;

Cécile PREVOST-THOMAS, MCF, sociologie, Sorbonne Nouvelle-Paris 3 ;

Céline PRUVOST, MCF, études italiennes, Amiens (Université-Picardie-Jules-Verne) ;

Catherine RUDENT, PR, musicologie, Paris 3 ;

Pierre SABY, musicologie, Lyon 2 ;

Lello SAVONARDO, PR, sociologie, Université de Naples.

Manifestation Cielam

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer