Vous êtes ici

New york mythe littéraire français

Crystel Pinçonnat
Livre
Histoires et Idées critiques, n°390
Editeur: 
Droz
2001
325 p.
n° ISBN: 
978-2600004947

New York, comment ne pas céder à la fascination exercée par le seul nom de cette ville ? Tout au long du XXe siècle, cette métropole n'a cessé d'inspirer peintres, cinéastes, photographes et écrivains. Que son nom s'inscrive, et tout un imaginaire se déploie. Après Rome, Paris ou Berlin, New York est ainsi devenu un véritable mythe littéraire. Par-delà les œuvres fondatrices (Manhattan Transfer de Dos Passos, Amerika de Kafka, New York de Morand et Voyage au bout de la nuit de Céline), de nombreux romanciers français se sont également emparés de ce mythe, profitant de sa fluidité pour le remodeler, le déformer. C'est l'ensemble de cette production, de 1945 à nos jours, que l'on se propose de parcourir ici. Textes encore très proches de l'essai, récits d'aventures à coloration exotique, genres et figures hérités de la tradition transposés sur cette nouvelle scène, imitations de la paralittérature américaine, exploration de toutes les formes de marginalité urbaine, manipulations d'un matériau poétique avec le Nouveau Roman, la littérature française offre, on le voit, un vaste éventail. Au sein de cette variété, souvent le référent urbain cède le pas à un répertoire new-yorkais, tant littéraire qu'iconographique, enrichi des apports du cinéma, de la bande dessinée et des arts plastiques. New York s'ouvre à toutes les formes d'écritures romanesques, à toutes les expériences littéraires. Chaos mythique de la modernité, cette capitale devient l'horizon fabuleux du roman français.

Consulter le livre sur google books :
http://books.google.fr/books/about/New_York_mythe_littéraire_français.html?hl=fr&id=b-t7pM9ULVkC

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer