Vous êtes ici

Benoît Chapuis

Remy Bertaux d'Orgeville

Ignace Bassene

Ye Bao

Les romans de Christian Oster ou la jubilation du désenchantement

Les narrateurs des romans de Christian Oster partagent tous, de façon plus ou moins prononcée certes, un « accord si concret avec le désenchantement». Et pourtant, l’écriture d’un certain bonheur innerve l’œuvre ostérienne. De quel bonheur s’agit-il ? De quelle nature relève cette écriture ?

L’incipit du manuscrit des Mémoires d’une jeune Fille rangée

En proposant une approche génétique des trois premiers folios du manuscrit des Mémoires d’une jeune Fille rangée, il va s’agir d'élargir la notion d'écriture en donnant accès à sa dimension matérielle et temporelle. L’action d’une dynamique scripturale, tant dans ses correctifs et repentirs linguistiques que dans le rythme du tracé, permet de réfléchir sur le mouvement qui dirige l’écriture.

De Ciel et d’Encre

Étude stylistique et génétique des descriptions de ciels dans l’œuvre romanesque de L. Desvignes : comment l’écriture de la couleur, de la lumière, des reflets est-elle mise en œuvre ? Comment l’analyse de la description de paysages conduit à interroger le paysage de la page ?

Présentation de l’ouvrage

Le regard du peintre dans Clair de Nuit

Le regard du peintre dans le roman desvignien Clair de Nuit se donne comme processus d’intériorisation : non seulement incitation à la découverte d’un jugement esthétique il se veut surtout invitation dans les coulisses de la création littéraire. Le dévoilement progressif et la métaphorisation picturale vont régir la loi romanesque qui interroge l’ut pictural poesis.

Sylviane Saugues

Elena Zamagni

Pages

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer