Vous êtes ici

Camille Brun

Sarah Boï

Souad Boharma

Henri-René Lenormand, Théâtre choisi

Joué par les metteurs en scène du Cartel, Henri-René Lenormand fut l’un des auteurs dramatiques les plus célèbres de l’entre-deux-guerres tant en Europe qu’aux États-Unis. Très marqué par sa découverte de Freud, il scrute les drames secrets qui déchirent les individus comme les liens étroits qui les unissent aux climats des pays auxquels ils appartiennent, ce qui donne à son oeuvre scénique une dimension tragique, comme en témoignent les sept pièces qui figurent dans ce recueil.

Eugène Ionesco, Jeux de massacre

Jeux de massacre ne raconte plus l'agonie d'un homme comme Le Roi se meurt : toute une ville passe ici de vie à trépas. À travers l'allégorie de la peste qui incarne le mal absolu, la mort qui frappe chacun sans distinction, Ionesco nous montre une hécatombe. Comme les têtes grimaçantes des jeux forains, les fantoches burlesques de cette danse macabre de l'âge atomique tombent tous, les uns après les autres, tandis qu'un moine noir, figure de la mort, traverse silencieusement la scène en contemplant, indifférent, le désastre.

Ferré… vos papiers

En collaboration avec Pascal Pistone.

Les duos des chansons (La mixité et le gnangnan)

Comment la chanson française contemporaine représente-t-elle les femmes et les hommes ? Elle ne songe guère à remettre en cause, de manière frontale ou systématique, l’existence des deux sexes ; mais elle s’interroge sur la façon dont ils vivent cette différence problématique : chacun de son côté, dans les rencontres amoureuses, le plus souvent hétéro- mais aussi homosexuelles, dans la vie quotidienne ou les brumes idéales de la romance.

Duras : Exhiber la douleur pour la profaner

Cet ouvrage rassemble les communications d’un colloque tenu à Sousse, sur la douleur, qu’elle soit celle du corps ou celle de l’esprit, mais que la littérature sait saisir, révéler et transcender. Un des paradoxes de la transcription de la douleur est qu’elle ne peut saisir que le souvenir de la douleur. Et pourtant, l’œuvre artistique est fondamentalement salutaire ; geste essentiel pour permettre à l’homme de survivre car l’art, lui aussi, permet à l’homme de surmonter sa douleur de vivre.

 

L'étoffe de la strophe en chanson

Comment lire les textes ? Alors qu’on reproche parfois à la stylistique un défaut de réflexion sur ses procédures et ses outils ou un certain atomisme descriptif, cet ouvrage collectif place les méthodes d’analyse textuelle au coeur de sa problématique. Il s’emploie à définir et à articuler les paliers et les unités d’analyse pertinents, en soulignant la dépendance des faits locaux à l’égard de déterminations globales (discours, genre, texte).

Parodie de rap

La chanson ne pratique pas le comique seulement pour amuser la galerie. Elle en fait un langage de second degré, et c’est facile pour un art qui s’entend à plusieurs niveaux : texte, musique, gestuelle scénique lui permettent de dire brièvement mais de façon multiple ce qu’elle veut signifier. Elle joue des mimétismes et des écarts pour se moquer de façon débonnaire ou féroce de bien des cibles. Elle fustige la société, les langages, ou fait la satire d’autres chansons ; elle va jusqu’à parodier des chansons déjà parodiques en les détournant de leurs cibles premières.

Pages

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer