Vous êtes ici

Mutations - Programme Intensif du Projet ERASMUS + Reading in Europe today – Reading and Writing Literary Texts in the Age of Digital Humanities, 7-13 septembre 2020

MUTATIONS

Programme Intensif
UNIVERSITÉ DE VALENCE (ESPAGNE). 7 – 13 septembre 2020

 

Ce dernier Programme Intensif du Projet ERASMUS + Reading in Europe today – Reading and Writing Literary Texts in the Age of Digital Humanities (2017-1-HU01-KA203-035921) vise à s’interroger sur les mutations du texte et de la lecture à partir des notions transversales d’hybridation, de métissage, voire de marginalité, tant du point de vue de l’objet textuel en soi que du contenu qu’il véhicule. En effet, les rapides mutations sociales et technologiques du monde actuel, marquées par une succession de crises et de reculs, l’ébranlement de certains principes de nos sociétés occidentales et les phénomènes des migrations et de la mondialisation, liées à toute une révolution scientifique et technique propre de ce que l’on a convenu de nommer la « société de la connaissance » nous invitent à revisiter les objets textuels, leur lecture et leur réception en tant que témoins de ces changements, ces nouveaux rites et pratiques, constitutifs de notre complexe et riche réalité d’aujourd’hui.
Les deux questions principales de notre Programme Intensif tourneront donc autour des mutations et/ou des hybridations du texte littéraire tant dans sa forme que dans son contenu (intergénéricité, intermédialité, intertextualité, interculturalité…), à l’époque contemporaine principalement sans exclure, pour autant, une approche historique ou diachronique, voire comparatiste. En effet, si le binôme orthodoxie/hétérodoxie a efficacement servi à cataloguer et à définir des phénomènes littéraires et artistiques (avantgardes, discours de rupture, discours subalternes…), on peut affirmer, de nos jours, que ce qui relève du « mutant » a réussi à se constituer en un domaine propre où émergent comme signes identitaires des concepts opérationnels associés tels qu’hybridation, métissage et
marginalité convergeant dans une constante postmoderne qui consiste à définir et concevoir l’identité comme le fruit d’une superposition de couches ou encore comme une construction malléable, qualité qui peut être transférée au texte lui-même comme expression de cette réalité : corps mutants, identités mutantes, textes mutants.

Quelques axes de réflexion

  • Système hégémonique et production/construction du texte littéraire aujourd’hui.
  • Technologies appliquées au texte littéraire.
  • (Ré)appropriation, intégration et acculturation.
  • Normes et représentabilité.
  • Nomadisme et entre-deux.
  • Études culturelles.
  • Études de genre.
  • Études postcoloniales.

http://lea.letras.ulisboa.pt/wp-content/uploads/PROGRAMME-VALENCE-MUTATI...

Autre manifestation, Divers

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer