Aller au contenu principal
Auteurs & Autrices :
  • Manzari Francesca
Mots-clés :
  • Modernité
  • Poésie
  • Provence
  • Amour
  • Trobar
  • Mélancolie
  • Troubadour
  • Dame

Résumé :

C’est la composition des vidas des troubadours qui confère au Grand Chant la dimension romanesque et fictionnelle qui a permis la construction, au fil des siècles, d’un certain nombre de figures « maudites » des troubadours, Jaufre Rudel, Bertran de Born, Guilhem de Berguedan, Folquet de Marseille, Raimon Jordan... L’amour chanté par le trobar engendre son opposé destructeur : la mélancolie due à l’éloignement de la dame guette le troubadour qui risque de ne plus savoir composer. Ainsi la malédiction acquiert, en Provence, un caractère sacré : on compose pour éviter de tomber dans la malédiction du mal d’amour qui éteint les facultés créatrices du poète. La mélancolie est alors, à la fois, la malédiction et la bénédiction de la poésie, son moteur, son élan vital et également sa dimension métacritique, son origine et sa limite.

Type de document : Journal articles