Aller au contenu principal
Auteurs & Autrices :
  • Manzari Francesca
Mots-clés :
  • Giorgio Agamben
  • Jacques Derrida
  • Jacques Rancière
  • Stanza
  • Théorie amoureuse
  • Jacques Lacan

Résumé :

Dans l’introduction d’un ouvrage intitulé Stanze : Parole et fantasme dans la culture occidentale, Giorgio Agamben esquisse la forme d’une double trajec-toire, critique et théorique : il s’agit d’un côté de définir le rôle de la critique dans l’histoire de la pensée occidentale et de l’autre de fonder une théorie à partir d’un positionnement critique. Dès les premières lignes de son introduc-tion, Agamben commence par rappeler qu’un ouvrage de critique produit une attente de résultat : « tout au moins des thèses à étayer et, comme on dit, des hypothèses de travail ». La direction est annoncée d’emblée, l’ouvrage se fonde sur une critique pour proposer une théorie. Il s’agit alors de revenir sur la défi-nition de la pratique de la critique : « lorsqu’il fait son apparition dans le vocab-ulaire de la philosophie occidentale, le mot critique signifie plutôt enquête sur les limites de la connaissance, c’est-à-dire sur ce qui ne peut être précisément ni posé ni saisi » (1981 : 7).

Type de document : Journal articles