Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Nbre ou N° pages :
128 p.
Editeur :
Presses universitaires de France
Année :
2010
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Que sais-je ?
Type de production :
Livre
n° ISBN :
978-2130579908

Au sens le plus large, le romantisme est une crise de la conscience européenne au moment du basculement dans le monde moderne. Contre la raison et les règles du classicisme devenues un carcan se produisit, de façon quasi thermostatique, une réévaluation de la sensibilité et de lauthenticité. Ce fut d'abord une révolte esthétique et ethnique contre le bon goût figé à la française. Mais progressivement, les abus de la Révolution, ses violences, les déceptions provoquées par la nouvelle société d'argent donnèrent au Romantisme un caractère politique orienté contre les Lumières. Typiquement anti-bourgeois, le romantisme n'est pas pour autant étroitement aristocratique et catholique. Son parti est celui de l'absolu, de l'idéal. Il mobilisa les extrêmes de l'arc politique, de la droite à la gauche. Le tout était de mépriser l'utilitarisme et l'individualisme. Autour de 100 mots clés, cet ouvrage invite le lecteur à comprendre l'exaltation romantique et à appréhender ce mouvement dans toutes ses dimensions.