Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Marjolaine Unter Ecker
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Marine Cellier, Cécile Chapon
Année :
2020
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Malice, n°11 : Littératures caribéennes et comparatisme
Type de production :
Article dans une revue
n° ISBN :
ISSN 2263-7664

Fabienne Kanor, qui se présente comme une auteure « déterritorialisée », explore dans son œuvre la thématique des circulations et des déplacements. Elle y est envisagée à partir des migrations contemporaines des Suds vers le Nord, des voyages, mais aussi de la déportation des Subsahariens durant la traite transatlantique. Ainsi, l’auteure rassemble dans ses productions divers espaces-temps, mais aussi différentes cultures (des Antilles, d’Afrique et d’Europe) qui ont en partage l’afrodescendance. En cela, son œuvre englobe des appartenances multiples et témoigne d’un monde où les frontières identitaires, géographiques et culturelles sont reconfigurées à travers les mobilités qui s’y produisent.