Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Maxime Decout
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
en collaboration avec Hélène Baty-Delalande
Année :
2017
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Revue des Sciences Humaines, n°326
Type de production :
Direction d'ouvrage
n° ISBN :
978-2-913761-73-5
photo

Si on a souvent étudié les enjeux d’une écriture de la guerre, on a moins prêté attention à ses répercussions, après coup, sur la forme et les enjeux des œuvres littéraires. Qu’elle menace la cohérence d’une poétique ou infléchisse un parcours, l’épreuve polémique devient césure. Prendre la mesure des reconfigurations esthétiques et éthiques induites par la guerre permet d’esquisser une histoire littéraire où les redéfinitions de la littérature s’enracinent dans la violence collectivement vécue.