Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Catherine Mazauric
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Anthony Mangeon
Nbre ou N° pages :
p. 181-196
Editeur :
Sépia
Année :
2021
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
coll. Etudes littéraires africaines, n°2
Type de production :
Chapitre d'ouvrage
n° ISBN :
979-10-334-0164-3
HL : coups doubles

Durant cinquante ans, Henri Lopes a mené une double carrière, politique et littéraire, de premier plan. Il est aussi devenu l’auteur d’une oeuvre double, d’abord par ses lieux de publication (l’Afrique et la France), ensuite par ses orientations esthétiques, marquées par un certain « réalisme socialiste » puis par une pratique plus autoréflexive de « l’écriture métisse ». Ses romans abondent eux-mêmes en doubles de l’écrivain, en répliques trompeuses et en effets de miroir. Face à ces jeux de dédoublements multiples, le présent ouvrage se veut à son tour un coup double critique, où chacun des huit contributeurs (Ninon Chavoz, Céline Gahungu, Bo-Hyun Kim, Anthony Mangeon, Nicolas Martin-Granel, Catherine Mazauric, Sylvère Mbondobari, Bernard Mouralis) revient à deux reprises aux récits lopésiens, de Tribaliques (1971) à Il est déjà demain (2018). Aux analyses de l’oeuvre dans son ensemble (« coups de filet ») succèdent ainsi des lectures de détail, qui s’attachent à des figures récurrentes (« coups de projecteur ») ou à un roman en particulier (« coups de sonde »). L’ouvrage se conclut sur l’étude des « coups de maître », qui font d’ores et déjà d’Henri Lopes un « classique africain ».