Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Nbre ou N° pages :
122 p.
Editeur :
Ovadia
Année :
2008
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Chemins de pensée
Type de production :
Livre
n° ISBN :
978-2915741339
On a souvent constaté que mai 68 n'avait guère inspiré les romanciers français. Eh bien, en voilà un en la personne de Michel Houellebecq ! Le scanner utilisé par Bruno Viard est un outil qui croise les analyses littéraire, psychologique et sociologique pour répondre à la question : Houellebecq est-il la meilleure preuve de la décadence de la culture française actuelle ou tenons-nous, au contraire, avec lui, l'ouvre-phare du XXIe siècle commençant ? Sa vision originale constitue en tout cas un pamphlet anti-libéral au plan sexuel et moral autant qu'au plan économique. Houellebecq fait éclater les cadres de l'autofiction à la française pour devenir le romancier de la mondialisation. Un romancier métaphysicien aussi qui s'interroge sur le rapport entre le sexe et la mort dans la post-modernité, et qui fait le constat d'une dramatique crise de la filiation. Cet essai tente de désambiguïser une œuvre complexe, d'expliquer comment un érotomane cynique peut être aussi un moraliste austère.