Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Chantal Connochie-Bourgne
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Chantal Connochie-Bourgne
Nbre ou N° pages :
240 p.
Editeur :
Presses universitaires de Provence
Année :
2002
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Senefiance, n°52
Type de production :
Direction d'ouvrage
n° ISBN :
978-2853994989
Couverture Jean le Précurseur

Accès au livre en ligne sur Open Edition

Ce volume 48 de la collection "Senefiance" rassemble les textes des quinze communications qui ont été prononcées lors du colloque organisé par l'équipe de recherche du CUER MA les 22-23-24 février 2001 à l'Université de Provence. Le choix du sujet a été déterminé par l'engagement pris au mois de novembre 1993 d'inscrire ce colloque parmi les manifestations proposées à Aix-en-Provence dans le cadre du 750e anniversaire de la fondation d'un lieu de culte à Saint-Jean-de-Malte.

Textes médiévaux concernant la vie de Jean-Baptiste ou s'y référant sont ici étudiés, qu'il s'agisse des Vies rédigées du XIIe au XIVe siècle, du roman de Perlesvaus (XIIIe), de la Divine Comédie de Dante, des Mystères du XVe siècle, d'un chant royal rouennais du XVIe siècle, ou de diverses productions littéraires canadiennes du XIXe siècle consacrées au saint patron des canadiens français.

Fresques avignonnaises du XIVe siècle, sculptures sur pierre de la cathédrale de Chartres, ou sur bois des stalles de Saint-Gervais à Genève fournissent un champ d'étude varié de la figure du saint. Celui qui parle dans les déserts, offre le baptême sur les rives du Jourdain, qui annonce la nouvelle Loi et montre le Christ, est "inscrit dans le temps en ce moment où le monde a changé". Figure du solstice d'été, il dit la rupture bénéfique, l'énergie et l'espérance joyeuse d'un temps nouveau, ici-bas ou dans le royaume divin.

Sommaire

Avant-propos par Chantal Connochie-Bourgne, p. I

Jean Arrouye, Mort et apothéose picturale de Jean le Baptiste, p. 7

Anne Berthelot, “L’épée qui décolla saint Jean-Baptiste” dans Perlesvaus, le Haut Livre du Graal, p. 17

Marie-Rose Bonnet, La naissance de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, p. 29

Jean-Pierre Bordier, Le rôle de Jean-Baptiste chez Arnoul Gréban et Jean Michel, p. 43

Corinne Charles, Saint Jean-Baptiste dans les stalles de Saint-Gervais à Genève : entre religion, économie et politique, p. 61

Francis Gingras, “Un autre temps viendra …”. Permanence et mutations des motifs narratifs dans différentes versions de la Vie de saint Jean-Baptiste, entre la figure de l’hagiographie médiévale et celle du saint patron des Canadiens français, p. 79

Marie-Geneviève Grossel, Vies de saint Jean-Baptiste en vers et récits : permanence et muances d’un culte, p. 93

Denis Hüe, Le Baptiste et Marie : images et résonances, p. 111

Jean Lacroix, Saint Jean-Baptiste, patron de Florence et voix “inspirée” de la renovatio dantesque, p. 131

Françoise Laurent, “Une voix crie dans le désert …” Parole sainte et parole inspirée dans la Vie versifiée de saint Jean-Baptiste composée dans le premier tiers du XIVe siècle, p. 149

Manuel J. Peláez, Saint Jean-Baptiste, le Précurseur, dans les oeuvres de Francesc Eiximenis, évêque d’Elne, p. 167

Bruno Roy, Saint Jean-Baptiste et la tradition orale, p. 175

Jean Subrenat, La mission de Jean-Baptiste dans les Passions du XVe siècle. L’exemple du Mystère de la passion d’Arras , p. 185

Alain-Julien Surdel, L’hagiographie médiévale de saint Jean-Baptiste. Evangiles, légendiers sanctoraux et récits de voyage en Terre sainte, p. 201

Michèle Vauthier, Une entrée dans le mystère de Jean-Baptiste au porche nord de Notre-Dame de Chartres, p. 217