Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Catherine Mazauric
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Marjolaine Unter Ecker et Catherine Mazauric
Nbre ou N° pages :
p. 63-66
Editeur :
Université de Lorraine
Année :
2019
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Etudes littéraires africaines n°47
Type de production :
Article dans une revue
n° ISBN :
ISSN 0769-4563

Dans l’œuvre de Léonora Miano, la fluidité des circulations stylistiques entre la voix et l’écrit est l’une des clés permettant de saisir comment l’écriture romanesque réagence les représentations sexuées, redistribue les qualités, cherche à affranchir de conventions aliénantes et usées. Entièrement composé d’articles de jeunes chercheur·es, ce dossier apporte un nouveau témoignage de la contribution de la littérature à l’invention singulière de manières d’exister et aux combats d’émancipation qui les accompagnent.

https://doi.org/10.7202/1064753ar