Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Adeline Duperray-Richard
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Chantal Connochie-Bourgne
Nbre ou N° pages :
p. 405-415
Editeur :
Presses universitaires de Provence, Aix-en-Provence
Année :
2006
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Mondes marins du Moyen Âge, coll. Senefiance
Type de production :
Article dans les actes d'un colloque
n° ISBN :
9782853996327

Le lecteur trouvera dans ce volume 31 articles issus de trois journées de réflexion sur les « Mondes marins du Moyen Age ». La mer est un espace transitoirement habité par l'homme et continûment présent dans sa mémoire et son imagination. Elle relie l'occident à l'orient par des voies périlleuses que la tempête brouille ; elle est tombeau, elle engloutit.

Que cachent ses profondeurs ? Des monstres malfaisants, connus des marins ou créés par l'imagination qui exorcise ainsi ses peurs enfouies. Mais le regard plus serein du savant y voit des créatures dont on peut tirer des bienfaits. Depuis l'antiquité, on compare la traversée de la vie et des mots, pareillement imprévisibles, sonores et instables, à un voyage en mer. L'étendue marine peut être un miroir (certes souvent embué) où reconnaître l'homme dans son être-au-monde. Le lecteur y découvrira aussi l'écrivain médiéval cherchant à tracer sur cette masse mouvante et colorée le sillon de son écriture. Jusqu'à quel horizon ?

Texte intégral.