Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Annick Jauer
Nbre ou N° pages :
p. 425-437
Editeur :
Classiques Garnier
Année :
2016
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Cahiers Jean Giraudoux, n° 44
Type de production :
Article dans les actes d'un colloque
n° ISBN :
978-2-406-06374-2

Si, dans Pleins Pouvoirs, l’usage que fait l’écrivain du terme « race » pour parler des Français peut sembler à certains moments se rapprocher d’une conception « biologique » de la notion, c’est parce que ce texte fait apparaître une perception obsédante de l’individu en tant que corps. Et cette obsession est elle-même liée au traumatisme de la première guerre mondiale.