Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Jean-Marie Gleize
Nbre ou N° pages :
p. 165-178
Editeur :
ENS Éditions, Lyon
Année :
2004
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Ponge, résolument, coll. « Signes »
Type de production :
Article dans les actes d'un colloque
n° ISBN :
2-84788-044-5
Francis Ponge est le nom d’un poète pour qui la poésie n’existait plus. Francis Ponge est le nom d’un poète pour qui la poésie n’existait pas encore. Il parlait de son étude, de ses recherches, de son atelier, de son laboratoire. Il parlait de faits, de gestes, d’actes et de textes. Il parlait de « poésie tapée aplatie en prose » ou de « prose aplatie ». Il disait qu’il n’aimait pas les « questions de cours ». Il disait qu’il voulait parler d’autre chose. Nous savons bien aujourd’hui qu’il ne s’agit pas de fabriquer de jolis petits ou grands poèmes. Que l’écriture a pour but la vérité pratique. Que la pensée se fait dans la bouche et dans les mains. Francis Ponge est bien, comme il le prétendait, un « suscitateur ».