Aller au contenu principal
Auteurs / Autrices :
Stéphane Lojkine
Directeur(s) / Directrice(s) de l'ouvrage :
Stéphane Lojkine
Editeur :
Cielam
Année :
2021
Revue, Collection, Ouvrage collectif :
Malice n°12
Type de production :
Article dans une revue
n° ISBN :
ISSN 2263-7664
Metsu, Femme lisant une lettre

C'est dans les Entretiens sur le Fils naturel qu'on voit exploitée théoriquement pour la première fois la polysémie du mot français scèneLa scène désigne d'abord l'espace de la représentation, puis le contenu de ce qui s'y joue. A cette double signification, dont il n'est pas l'inventeur, Diderot en ajoute une troisième, plutôt inattendue : pour Le Fils naturel, la scène sera la double défaillance des deux premières, c'est-à-dire du lieu (il n'y a pas de scène mais un salon) et de l'avoir lieu (la dernière scène n'a pas lieu). C'est à partir de ce défaut fondamental que se déploie le dispositif scénique, que Diderot comprend comme la superposition d'un espace (une scène sans scène), d'une situation (une scène avant la scène) et d'un tableau (une scène sans événement).

Aller à l'article…