Vous êtes ici

Derrida 2020 : frontières, bords, limites / Borders, Edges, Limits

Numéro de publication: 
Date de publication: 
juillet 2020
Présentation du numéro: 

Frontières, bords, limites : d'un bord à l'autre de la Méditerranée, où se joue la crise migratoire ; d'un bord à l'autre de l'œuvre de Derrida, où la bordure opère son travail déconstructif ; ou prenant les textes bord contre bord, pour faire apparaître une échancrure, un désajointement, une économimésis ; ou montant à bord des grands débats contemporains, s'engageant dans le politique et dans le climatique, pour l'animal et pour l'humaine condition… mais est-ce engagement quand, pour Derrida, il s'agit de renverser les bords du problème, de faire apparaître les disruptions des discours où ils sont pris ? Dans La Vérité en peinture, Derrida fait remarquer que bord et board sont de même racine : d'un côté une limite, le péril d'un "par dessus bord" ; de l'autre la plénitude d'une surface, une planche sur laquelle on peut marcher, un territoire d'appropriation. D'un bord l'autre se joue la déconstruction, ses méthodes, ses engagements, ses ambiguïtés. 

C'est à un état des lieux, nécessairement provisoire, sur la révolution de la déconstruction qu'invite ce numéro de revue, supplément d'un colloque resté suspendu au moment où tout, dans le monde, se figeait… au bord…

 

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * 

 

Borders, edges, limits : from border to border of the Mediterranean, where the migrant crisis is at stake; from border to border of Derrida's work, where the border processes its deconstructing work ; or putting texts border against border to make appear a neckline, a disjunction, an economimesis ; or going aboard in the great contemporary debates, enrolling in the political, fighting for environment, for animal and for human condition… but is it fighting, according to Derrida, when the method consists in turning upside down the borders of a problem, to make appear the disruptions of the discourses within which they are stuck? In The Truth in Painting, Derrida remarks that the French "bord" and the English "board" share the same etymology : from one side, a limit, the danger of an overboard ; from the other side, a plain board, on which one can walk, a territory one can appropriate. From border to border, while deconstruction is at play, one can question its methods, commitments and ambiguities.

This issue of Malice hosts, at a historical moment of the revolution initiated by deconstruction, those who were to be participants to a Conference which was ultimately suspended… at the border…

 

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer